Le 29 Aout 2013: La transcontinentale continue….Saint Petersburg

Soirée organisée au GIROUET

Voilà pour ce soir un voyage sur deux dimensions: l’espace et le temps.

1/ Voyage dans l’espace:

St Petersburg, Russie

572  km parcourus…… cumul: 3 612   km situation géo

Album spécial soirée du 29 Aout 2013

Après un voyage dans le transsibérien, très confortable….me voilà sur les bords de la Neva. Un fleuve immense, gelé, enneigé, qui laisse à peine les péniches brises-glace passer.

hera-plan-st-petersburg-20Je réside sur l’île Vassilievski, les bâtiments datent pour la plupart du XIXe siècle. Déjà au XVIIIe siècle elle était devenue un lieu de résidence pour les Français. Je n’avais pas beaucoup à marcher, le long de la Neva pour rejoindre les colonnes rostrales sur la place de la bourse, ni même pour accéder à la forteresse Pierre et Paul. Ceci dit c’est bien dans cette ville que j’ai débuté mon marathon de 10 heures de marche par jour!

St Petersburg: La ville des tsars sous la neige, en travaux, avec une impériale Neva gelée drapée de son manteau d’hermine. Je suis émue devant tant de majesté. St Petersburg ou la Venise du nord. Vous verrez la Rivière large imposante qui traverse la ville en conquérante, le golf de Finlande d’eau douce elle aussi gelée qui devient la promenade dominicale « marcher sur l’eau d’un golf blanc à perte de vue » c’est magique, les canaux qui permettent de passer d’un quartier à un autre pour vous rendre par exemple au palais Nijinski, ou même à la cathédrale st sauveur sur le sang versé, ou même encore au golf de Finlande. Les multiples ponts si romantiques, les édifices, vestiges d’un passé glorieux, me laissent rêveuse. J’ai eu envie de relire Pouchkine…

La ville, l’eau que l’on voit partout et sous toutes ses formes…. Et les femmes me direz vous? Elles sont trois.

Veronica de l’institut français m’accompagne dans la découverte de St Petersburg, elle sera avec moi lors des ITW de Elena et de Irina. Je salue son courage et son français. Je me souviendrai très longtemps de la voix de cette jeune femme qui face à ma boulimie de visites, me lançait tout en marchant d’un pas rapide « Il n’y a pas le temps ». C’était vrai St Petersburg ne se découvre pas en 3 jours. Mais grâce à elle je l’ai si bien effleurée que j’y retournerai pour les nuits blanches (10 jours fin mai en 2014) je dis cela pour ceux et celles qui aimeraient vivre avec moi ce voyage. Voyez les photos de Veronica comme pour me prouver qu’il n’a vraiment pas de temps pour tout voir mais aussi il n’y a pas de temps pour voir St P par tous les temps c’est magnifique.

hera-parc-inferieur-grande-cascade-20 hera-palais-catherine-20 hera-hermitage-st-petersburg-20

Le 16 mars nous étions toutes les deux dans l’ile de Kronchtadt, et prenant mes photos je l’entends me dire AH! c’est la fête, elle voyait des drapeaux des fanions et des militaires en tenue d’appart. Et là j’ai assisté à un effort de linguistique pour cette jeune femme. Comment parler à cette française que je suis du 16 mars, comment parler de la révolution, des soviétiques, est-ce pour cette étrangère une fête ou un triste évènement. Je vous rappelle l’histoire…à Kronchtadt il y eu une émeute Les marins, les soldats et les ouvriers de Kronchtadt se soulèvent contre le communisme. Après l’échec de l’ultimatum lancé par trotsky les émeutiers furent massacrés et la ville reprise.

Voilà ce qu’elle me dit » Vous savez c’est vraiment la fête, heu, bon le 16 mars 1921il y a eu la manifestation des marins qui ont été, ont été….. tués par…. donc c’est vraiment la fête, bon la fête comme on veut… Vous pourrez entendre sa voix dans l’un des rushs vidéo que je vous ai apportés.

Elle a eu un autre mot: vous savez quand les femmes russes disent « oui non peut-être » ça veut dire non. Je me demande si elle en avait pas un peu ras le bol de me promener…. Non je ne crois pas.

La seconde femme, Elena Hiltova

  Elena Hiltova, PDG de la société GlassKo, membre de la BPW de St Petersburg, son association « Delovaya Peterburzhenka », association de femmes entrepreneurs attachée au conseil social du gouvernement de St Petersbourg qui nous précise très clairement sa première préoccupation. Même si l’eau n’est pas pure et que le réseau de distribution est obsolète, la première priorité porte sur l’entreprise familiale, parce que Elena a la conviction que l’entreprise familiale est une opportunité pour le développement économique durable de la Russie. La libre entreprise en Russie ne date que de 20 ans et  la transmission des affaires familiales ne se fait pas, ou mal. 1989 changement brutal de système économique, ce qui se traduit par (licenciements, réorganisation du travail, adaptation de l’homme aux nouvelles règles de la société)

Connaissez vous la BPW et même l’IFPBW? J’ai découvert cette association en préparant mon voyage.

Vous pourrez trouver toutes les infos sur le site à St P.

Je vous propose de découvrir pour nous tous les clubs féminins d’influence.

(BPW Chartres, FCEM Bourges, WECF, Femmes 3000 Tours, Femmes au centre Blois, les Voy’elles à Orléans…)

Je me pose beaucoup de questions: Les réseaux féminins français

                * Quels sont leur pouvoir? Pourquoi un tel pluralisme? Mes questions en tant que femmes ne sont que le reflet d’un manque de communication de ces réseaux. Peut-être que le féminin est plus dans le faire que le faire valoir? Je sais de quoi je parle dans ce sens j’ai eu beaucoup de mal à faire accepter à ces femmes que j’ai rencontrées le qualificatif de remarquable.

                * Ces réseaux, peuvent ils être un outil efficace au développement des échanges internationaux.

Revenons à Elena, elle organise des tables rondes:

La dernière en date du 07 juin 2013 table ronde sur les affaires de la famille

« L’entreprise familiale comme opportunité pour le développement économique durable de la Russie »

 

La première table ronde avait eu lieu lors du Forum sur la petite entreprise en Décembre 2012.

La troisième table ronde sera organisée avec les partenaires régionaux et la communauté internationale des affaires lors du Forum sur la petite entreprise en décembre 2013. 

Les femmes entrepreneurs de France pourraient y être représentées et apporter leur compétences, leurs expériences de l’entreprise familiale, et par là même témoigner du système à la française. Connaissez vous des femmes PDG d’entreprise familiale?

 Questions évoquées: La stabilité économique, l’environnement social et psychologique, la formation des gestionnaires et des spécialistes pour les entreprises familiales, le statut juridique, la gestion des conflits familiaux. Questions essentielles à la réussite des premières sociétés privées russes.

 Création d’un puissant syndicat de l’entreprise familiale dans la fabrication, le commerce, l’éducation.

 Lors de cette réunion seront présentées les expériences internationales dans l’entreprise familiale, les réalités russes des familles d’entreprises en Russie, interviendront des experts conseils dans le domaine du droit, de la psychologie organisationnelle, du marketing, et de l’économie. Des chefs d’entreprises familiales parleront de leurs victoires et des défis de l’entreprise, feront part de leurs expériences et des solutions intéressantes pour gérer leurs organisations.

 Les participants aux tables rondes débattront des propositions pour un projet de loi sur l’entreprise familiale, la formation de l’expression «entreprise familiale» comme un concept juridique pour le développement de la législation dans ce domaine.

 Seront présents des organisations professionnelles, des représentants de la Douma d’Etat, des membres de l’Assemblée législative, des spécialistes de «l’Institut de droit et de l’entrepreneuriat», des experts et des entrepreneurs d’entreprises familiales.

Ce qui a été noté: « Dans la plupart des pays européens, l’entreprise familiale est de plus de 70% du nombre total d’entreprises et joue un rôle clé dans la croissance de l’économie et de l’emploi, les entreprises familiales génèrent 60-65% du PIB.     L’entreprise familiale est en avance dans le développement de l’entreprise non familiale et sa réussite dépend le bien-être du pays. »

Avons nous quelques choses à dire???? à apporter????

Un pays émergent à notre porte, des opportunités, St Petersbourg Europe ou Russie occidentale?

 2744.3 km     96 km/h      28h 26min     34h 56min (avec une pause de: 6h 30min)      205.8 L      370.44 EUR

En visitant St P j’ai compris que nous avions beaucoup en commun, nous nous sommes éloignés il est temps de nous retrouver.

Etaient invitées leurs collègues finlandaises pour venir à la discussion de cette question afin d’échanger leurs expériences.

De son côté, le président de l’Association finlandaise des Femmes d’affaires a invité notre délégation en Septembre pour assister à la conférence de Turku. La délégation finlandaise a eu droit à un programme culturel, une excursion en bateau sur les rivières et canaux de Saint-Pétersbourg, ainsi que d’assister au ballet « Le Lac des cygnes».

Malgré son insistance à me faire visiter le musée de l’eau, centre de traitement et d’éducation autour de l’eau, et des métiers de l’eau, j’ai préféré continuer à discuter avec elle de sa priorité.

La libre entreprise en Russie ne date que de 20 ans et  la transmission des affaires familiales ne se fait pas, ou mal. 90% des affaires familiales n’ont pas de suite faute de bonne gestion.

                A l’époque soviétique  l’individu n’avait pas besoin de chercher du travail il avait un travail, il répondait à un plan économique d’état. Travailler, Rabote vous l’entendez tout le temps à croire qu’ils n’ont que ça dans leur vie. Aujourd’hui ils doivent se débrouiller seuls l’état providence n’est plus. Mais comment se débrouiller quand on se sait pas? Quand on n’a même pas l’idée de savoir comment ça marche. Tout est à faire dans ce domaine. Surtout en matière législative, et aussi en matière de formation y compris la formation de formateur.

 Vous vous souvenez de Marreta en Lettonie, quand les russes sont partis elle a fait son deuil! Et bien ceux qui avaient un travail en Russie après 1989 ils l’ont perdu, plus de plan, plus de subventions, plus de travail alors il y a la vodka! Apprendre à négocier avec les banques,  faire les démarches de déclaration d’une activité, ils ne savent pas. Il y a besoin de formation, de formation pour les jeunes et les moins jeunes.

Je rêve que la France si douée pour la libre entreprise, pour la formation vienne en aide aux russes. Mais comment?

D’autant que nous le savons, ce genre d’initiatives génèrent souvent des courant d’affaires.

Imaginez qu’une organisation de formation professionnelle, qu’une agence de conseils et de formation aux droits des affaires, qu’une association de femmes d’affaires, aillent à la rencontre de ses femmes russes, qu’elles développent le sujet et qu’elles trouvent un accord… ce serait pas mal non? surtout si ça génère des affaires entre nos deux pays?

 Comment faire? Je pense que cela pourrait passer par les femmes:

 Peut-être dans un premier temps inviter Elena pour parler du Business familial de la mettre en présence de femmes qui pourraient proposer des solutions.

                – Des juristes en droit des affaires

                – Des conseils en marketing, en management, gestions financières

                – Des banquières

                – Des conseils en formations professionnelles

                – Des femmes d’affaires PDG de leur entreprise familiale

Le programme serait simple:

                L’entendre exposer son sujet

                Présenter les intervenantes faire les présentations autour d’un cocktail

                Visiter chacune d’entre elles qui pourraient alors faire des propositions efficaces à Elena.

  Imaginons que le potentiel soit comme je l’imagine important et sérieux, nous pourrions développer en France une formation pour nos jeunes cadres en russe et ensuite leur proposer d’aller exercer leur connaissance en management en Russie dans des structures existantes ou nouvelles créer par le biais des clubs féminins qui ont déjà les moyens sur place. Par la formation des liens étroits peuvent naître entre nos deux pays et permettre des relations commerciales.

 La formation professionnelle est-elle exportable? Posons la question à l’AFPA quelle expérience avez vous?

 Et si les entreprises françaises prenaient en stage des russes ( voir le financement par quel moyen) en binôme avec des français, que ces deux là travaillaient ensemble en stage, qu’une relation s’installe. Que le russe retourne en Russie prendre son travail et garde un lien étroit avec la société française….

 BNP Paribas offrent déjà le microcrédit aux femmes de Russie pas bête la BNP ils se sont rendu bien compte que c’était sur les femmes que reposait la survie de la Russie. La BNP doit être la banque la mieux informée sur le système russe. Connaissez vous une femme de la BNP Paribas appartenant à une association de femmes?

 Mais la première question qui me vient à l’esprit: Est-ce que les mouvements féminins français s’exportent, s’internationalisent… Je ne connais que des mouvements américains internationaux.

Où se situe la France dans ce domaine?

  Irina Solovyanova Chercheur  Hydrologue à l’institut Arctique Antarctique de St Petersburg. Partie deux à trois fois par an à Spitsbergen  dans le cadre de l’expédition « Arctic and Antarctic Research Institute » de St-Petersburg, pour observer l’avancée des glaciers et le réchauffement climatique elle conclue que le réchauffement n’est qu’un phénomène naturel, le cycle normal de la vie de notre planète.

 En 1962 faute de moyen la Russie ne peut plus envoyer de scientifique sur place mais depuis les subventions sont débloquées le gouvernement est conscient de l’importance de l’observation du phénomène de réchauffement et de ses conséquence sur les côtes russes, notamment sur le golfe de Finlande et le risque d’inondation de st P qui est déjà bien équipée pour éviter les risques d’inondation avec le barrage qui sépare St P et l’île de Kronchtadt 25 Km, un barrage puissant, des écluses, un monstre de construction hydroélectrique.

Mais avec le projet de la nouvelle marina cela devient un vraie nécessité. C’est pourquoi il a été décidé une implantation à Spitsbergen de l’institut Russe regroupera toutes les spécialités scientifiques et servira d’institut de formation pour les scientifiques en herbe.

Une belle coopération internationale pour la surveillance de notre eau, et de l’évolution de notre planète… La planète est vivante… Et elle le prouve! Par ses observations: le glacier fond de 2m par an, il y a un mouvement des plaques tectoniques qui font que le relief est monté de 7 m, et que l’activité volcanique a repris, on observe la naissance de fumerolles et des tremblement de terre en raison de la baisse de pression des glacier. Elle remarque aussi des chutes de neige et de pluie ce qui a pour effet de transformer la couche supérieur en glace et donc la migration des mammifères qui ne peuvent plus se nourrir.

Extrait de son ITW en attente de sa traduction.

Au fait vous pouvez vous prendre pour des explorateurs à Spitsbergen il existe de tour opérateur pour une croisière dans le secteur.

 Peut-on imaginer que pour la semaine de la science, Irina vienne témoigner de ses observations. Il serait temps d’arrêter cette histoire de Réchauffement catastrophe humaine!

Pour l’anecdote, j’ai eu un guide surprise, un chauffeur de taxi m’a conduite à Kronchtadt et dans le cœur de St P, Ibrahim un Béninois installé depuis 35 ans en Russie qui parle un français très correcte.

J’ai gardé avec lui un lien.

Puis un souvenir des musiques russes que nous connaissons, avec Ivan Rebroff et le coeur de l’arme rouge mais ce n’est pas tout et la vous allez voir ce qu’il se passait aussi sur le plan musical derrière le rideau de fer.


Léningrad ou ST P: en musique soviétique… http://www.youtube.com/watch?v=81FqtKMHrGE&list=PL967B0E1D9B42DE8F 1

Musique et vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=TCIF5sUe5wE 2

http://www.youtube.com/watch?v=C4GKfHqcUVs&list=PL967B0E1D9B42DE8F 10

http://www.youtube.com/watch?v=2ajfyfcyB5Q&list=PL967B0E1D9B42DE8F 13

http://www.youtube.com/watch?v=RbUGdF1vo64&list=PL967B0E1D9B42DE8F 15

http://www.youtube.com/watch?v=EQM77BM9DYM&list=PL967B0E1D9B42DE8F 22

Hugues Aufray soviétique: http://www.youtube.com/watch?v=iyNH023pLWQ&list=PL967B0E1D9B42DE8F 28

Puis la télé CCCP année 1960, période de la guerre froide, des images que nous pouvons voir maintenant et nous pouvons nous rendre compte que le mur laissait passer des musiques venues de l’ouest! Etonnant non? J’aimerais bien que l’on me dise qu’à la même période aux USA il y avait des émissions US sur le folklore russe? Ce serait pas mal!

Le petit truc du mois la pierre d’alun:hera-pierre-alain-10

Au contact de l’eau, la pierre d’alun libère des oxydes et des hydroxydes d’aluminium qui sont réputés inertes(pourtant incriminés comme très dangereux en tant qu’adjuvants dans les vaccins). Aucun renseignement toxicologique officiel ni restriction d’utilisation ne concernent actuellement l’alun naturel. Ces composés sont même autorisés en cosmétologie naturelle et biologique à la différence du chlorhydrate d’aluminium ou du chlorure d’aluminium fabriqués industriellement et dont l’innocuité a été remise en cause fin 2011 par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé en tant que composants de déodorants ou d’anti transpirants.

Néanmoins quelle que soit sa forme, l’aluminium demeure une substance toxique à partir du moment où elle pénètre dans l’organisme; ce qui remet en cause l’utilisation de la pierre d’alun sur une peau lésée.

Préférer la pierre d’alun naturelle ou reconstituée où il est mentionner en ingrédients: potassium d’alum.

 Maintenant à notre cuisine du mois le pelmini: de deux sortes, la pâte plus petit, et celui là le pelmini frit.hera-pelimini-10

 

 

 

 

 

Textes venus du froid

 

CARRIÈRE DE FEMMES : INTERDICTIONS ET AUTORISATIONS

Dans un des dictionnaires, le mot « carrière » est expliqué dans le   « parcours de vie ». Pour une femme moderne ?     De siècle en siècle, la société et la tradition suggèrent à la femme, quelle   que soit sa situation sociale, de décider dans leurs vies de deux tâches   importantes : se marier et avoir des enfants. Maintenant,   ces tâches ont été complétées par une tout aussi importante est liée au   travail. La femme est allée au-delà de son rôle traditionnel de femmes au foyer,   mères, épouses. Elle a commencé à exercer ses capacités à l’extérieur de la   maison et très souvent est devenue maître de son propre destin. Les possibilités   pour les femmes cadres sont constamment développées et les obstacles   particuliers « de genre » sont moindres. La femme moderne peut mener   à bien les responsabilités et la compétition avec les hommes se fait selon   les paramètres de l’énergie, du talent, du professionnalisme. Cependant,   malgré cela, leur situation sur le marché du travail reste difficile. Selon   les informations du ministère du service fédéral de l’emploi, 72 % des   chômeurs sont des femmes. Il est à noter que 59 % d’entre elles sont   diplômées de l’enseignement secondaire supérieur et spécialisées. Et l’   Institut de recherche d’études socio-économiques de la population a montré   que les femmes en Russie reçoivent une rémunération équivalente à 64 % de   celle des hommes et que  dans 20 % des   cas il y avait discrimination directement dans l’emploi. Où est cette   contradiction entre le nombre croissant de possibilités pour votre propre   mise en œuvre et les réalités du marché du travail, que nous montre les stats   ?     Prolifération massive des stéréotypes dans la société: même si une femme est   capable d’une carrière autre que celle définie par le stéréotype, sa carrière   est perçue comme causant et empêchant l’exécution de ses fonctions, qui est   considéré comme la principale fonction de reproduction et de l’entretien de   la maison. La maternité et soins pour la famille est souvent représenté comme   un obstacle pour les femmes dans les zones où il y a concurrence. Et si la   sélection de préférence « enfant-carrière » sera donnée à la naissance de   l’enfant, la femme est en danger de devenir non compétitive et perdre la   vitesse au cours de perfectionnement professionnel. En moyenne, la carrière des   hommes commence environ à 20 ans, entre 27-33 ans on enregistre le plus grand   nombre. La carrière de la femme peut commencer en même temps, mais la période   plus fructueuse et brillante pour les femmes est reléguée à 35-40 ans.

Une autre question liée à la carrière, devient obstacle douloureux pour   beaucoup de femmes. Il s’agit de la perte de la féminité. Faire une femme de   carrière, selon l’opinion publique, « losing féminité ». Elle   commence à ressentir un sentiment de « culpabilité ». Comme l’a noté beaucoup   de psychologues, leader de conseil professionnel, une femme peut faire des   choses inconsciemment pour détruire sa carrière. Les femmes qui travaillent sont   en train de se poser des questions sur le sens et la nécessité de leur   activité professionnelle surtout quand elles commencent vraiment à progresser   dans leur carrière, « Est-ce que je dévrais? ». Pendant ce temps, les   femmes d’affaires qui ont réussi aujourd’hui, selon les scientifiques, ont   une personnalité brillante, combinée avec la féminité. Ces femmes qui ont   atteint less rangs les plus élevés dans la hiérarchie ont éliminé la   froideur, la dureté et mužepodobnost′. Elle orne et ennoblit chaque société,   chaque réunion d’affaires.     Le thème de la carrière des femmes, en raison de sa pertinence, assez   largement représentés dans la presse et sur Internet. Les stéréotypes de   genre demeurent l’objet de nombreuses recherches. Ces deux exemples   d’obstacles faits aux femmes en quête d’accomplissement professionnel est   loin d’être les seuls. Toutefois, nous oublions souvent que tous les   obstacles plus difficiles sont en nous. Choix d’une carrière, une femme devrait   être en mesure d’écouter qu’elle-même, être honnête et ouverte au-dessus tout   avec elle-même. Il n’est plus temps de s’attarder sur l’opinion des hommes   incrédules qui regardent les femmes qui ont osé  conquérir les sommets de la haute direction.     Comme pour n’importe quelle autre carrière le chemin nécessite temps et effort,   tripes et excitation et surtout, une compréhension claire du but. Elle décide   sur le choix d’un chemin de réalisation de soi.     Ainsi, si vous choisissez une carrière pour vous-même, laissez moi vous   donner quelques lignes directrices à suivre qui vous aidera à faire votre   chemin plus de succès.   1. tout d’abord, définir un objectif clair. Pourquoi vous voulez faire   carrière

2. analyser vos forces et faiblesses. Connaître vos forces vous donnera   confiance et force pour les premiers pas. Mais la connaissance de leurs   faiblesses vous dira ce qu’il faut travailler ce besoin d’être améliorée,   afin de devenir plus fort.

3. vous devrez peut-être un avis d’orientation professionnelle. Beaucoup   de femmes, après une longue pause, estiment que leurs goûts et leurs désirs   ont changé.

4. il est très important d’avoir les compétences d’une présentation   réussie. À l’image de la femme réussie, il n’y a aucun bagatelles : style   vestimentaire, de voix, de connaissance de l’étiquette des affaires, les   formalités administratives et les recommandations – tout cela nécessite une   préparation minutieuse.   5. Soyez prêt à investir régulièrement dans leur propre compétence   professionnelle. Cela peut inclure des cours de perfectionnement, stages,   formations sur la croissance personnelle, coaching, etc. il est important non   seulement en raison de la concurrence existante sur le marché du travail.   Beaucoup d’employeurs toujours donne la préférence à jeunes spécialistes.   Femme t.o., dont la carrière, comme nous l’avons déjà vu, » « bloom 35-40,   souvent doit faire deux fois l’effort de sélectionner l’employeur s’est   retrouvé sur le côté.   6. s’assurer de lire leurs droits en examinant non seulement le code du   travail, mais aussi d’apprendre où vous pouvez obtenir des conseils   juridiques plus détaillés. Connaître vos droits, est la prévention d’actes   illicites, la part de l’employeur. En outre, il certainement ajoutera vous   confiance.   7. Ne pas oublier combien il est important de donner suffisamment de temps   pour se détendre et bavarder avec les amis et la famille. C’est ce que   toujours vous donnera l’énergie et soutien. La tentation est d’assumer 100 %   de tous les cas et au travail et à domicile. Signe de femmes d’affaires total   pas de responsabilité pour tout et la possibilité de gérer votre temps et vos   désirs.     Anna Alexandrova     Carrière et conseiller professionnel   La société Glass Co. »

Rencontre avec des représentants de l’entreprise finlandaise de Turku, qui s’est déroulée du 23 au 27 mai, a été fructueuse pour nos collègues de NP « affaires Peterburzhenka. » Финская делегация состояла из 30 La délégation finlandaise composée de 30предпринимательниц, которые представляли различные сферы бизнеса и отрасли экономики, начиная с производства автоцистерн-бензовозов, заканчивая пошивом меховых шуб. entrepreneurs représentant divers secteurs d’activité et des industries, de cuve de fabrication, des camions citernes, la finition des manteaux de fourrure à coudre. Соответственно, многие из членов нашего партнерства, принимавшие участие в деловой встрече, смогли найти потенциальных клиентов, поставщиков, производителей для развития собственного бизнеса как в России, так и Финляндии. En conséquence, la plupart des membres de notre partenariat, en participant à une réunion d’affaires, ont été en mesure de trouver des clients potentiels, les fournisseurs et les fabricants à développer leur propre entreprise en Russie et en Finlande. Успешно установлены деловые контакты между нашим и их женскими сообществами. Réussi à établir des contacts d’affaires entre nos femmes et leurs communautés.