SUJET DES ATELIERS DE REFLEXIONS (THINK TANK) OU TABLE RONDE

2013 ANNEE INTERNATIONALE DE LA COOPERATION AUTOUR DE L’EAU

INTRODCTION

Pour l’année 2013, année internationale de la coopération autour de l’eau, je lance la première transcontinentale féminine qui partira de Orléans le 05/03/2013 pour gagner Canton le 08/05/2013.

 Parce que je crois que:

 - « Une gouvernance de l’eau qui se fait sans participation de tous, au mépris de la diversité culturelle et des savoirs indigènes d’un pays, est vouée à l’échec ».

- « Si nous atteignons nos objectifs de développement durable et que personne ne nous suit alors nous aurons échoué”.

 

1/La coopération doit être internationale et passer par le partage des expériences.

Pour trouver un équilibre entre le principe de précaution, la prévention des risques, et la liberté d’entreprendre, il faut valoriser, au cœur de l’innovation technologique, organisationnelle et institutionnelle la ressource naturelle, l’eau.

                  Vidéos institutionnelles: le fleuve, et la station d’épuration

 

1-a/L’entreprise est la cellule sociale qui peut jouer un rôle primordial dans le développement de scénarios économiques qui réconcilieraient les humains, leurs activités économiques et l’eau.

L’entreprise premier lieu de coopération autour de l’eau, l’entreprise est la somme des volontés individuelles, Lieu de formation aux gestes utiles à cette coopération.

       -/ Témoignages vidéo de l’AFPA

      -/ Témoignages vidéo de femmes employées

La promotion et la généralisation de la relation entre l’entreprise et l’eau en termes de coopération-compétition, doit conduire à la création de valeur ajoutée par une conception éco systémique au-delà des frontières étatiques en s’intéressant à l’accès à la ressource en eau, à son usage, et à son mode d’appropriation.

Vidéos d’entreprises Européennes: Témoignages d’entrepreneurs

       -/ Les entreprises utilisatrices de la ressource

                * L’agroalimentaire, l’agriculture

                * La cosmétique

       -/ Les entreprises au service de l’eau

                * La distribution de l’eau, la gestion de l’eau, l’analyse de l’eau, le traitement de l’eau

       -/ Les innovations dans le Bâtiment, dans les transports,

 

1-b/- Le partage induit l’émulation, et le partage des connaissance scientifiques et techniques, ainsi que le partage des expériences engendre l’engagement si nécessaire à la condition humaine.

Là où l’on cherche encore à donner du sens à la vie, il y a un sens tout trouvé à la protection de l’eau, là où l’on cherche à gagner une paix sociale il y a dans l’engagement  de l’individu à la protection de son eau, une paix toute trouvée.

Avec nos interlocuteurs nous aborderons le sujet:

       -/ Du programme de l’eau pure

       -/ Du programme de la société harmonieuse

 

2/Une femme a dit « la pluie commence par une goutte d’eau ».

  Dans les pays que nous traversons il est quelque fois plus simple d’aborder les sujets entre femmes.

 

2-a/Les hommes parlent sous les arbres, les femmes au lavoir.

  L’eau on en parle comme on la vit.

     -/ Témoignages de femmes d’exception

2-b/Envisager un partage entre toutes les utilisatrices du continent Eurasien,  entre celles employées dans les entreprises engagées à la protection de l’eau, et celles, qui à travers  leur culture, leur quotidien, leur histoire se sont engagées à la préservation de l’eau. Faire que ces échanges profitent à l’ensemble de la communauté dans un esprit de coopération, sous le concept de « Win-Win ».

 Il existe une coopération internationale, celle de l’aide technique et financière. Existerait-il une coopération internationale supérieure, celle du partage des idées, qui pourrait encourager l’innovation, la recherche? Combien d’exemples efficaces dans l’utilisation de l’eau sont nées de l’observation du geste, de l’observation du bon sens?

Du bon sens, des initiatives, une transmission, un partage, une restitution, une innovation.

 Conclusion:

Comment parle-t-on de l’eau ailleurs? De la distribution de l’eau gelée en Mongolie, du changement de l’état de l’eau en Sibérie orientale, de l’usage de l’eau, en France où l’industrie, hors énergie, est le secteur qui prélève le plus faible volume d’eau grâce à de nouveaux procédés inconnus ou ignorés ailleurs, du programme de la société Harmonieuse en Chine,  de « l’Eau pure » en Russie.

Une approche humaine sincère, sans prétention et avec pour seul engagement celui de la coopération, du partage permettra à notre planète d’accueillir les mégapoles nécessaires.

 

Les vidéos seront positionnées dans le plan le 15 Février 2013 au plus tard, lorsque toutes les vidéos seront réceptionnées, nous attendons encore quelques entreprises et collectivités.